Géométrie sacrée, Uncategorized

À quoi sert le nombre d’or ? 6 applications expliquées

Vous vous êtes déjà demandé à quoi sert le nombre d’or ? C’est exactement la question que je me suis posée il y a quelques jours. C’est vrai, de nombreuses personnes parlent de la proportion divine dans les domaines des mathématiques, de l’architecture, du design, de la musique et de la spiritualité. Mais peut-on vraiment répondre à cette question toute simple : à quoi sert-il ? Dans cet article, j’ai réuni pas mal d’infos qui viennent de nombreux sites et de l’interview d’un architecte (lien en fin de texte). Je vous propose donc de découvrir comment utiliser le nombre d’or en 6 applications concrètes.

Mais avant : le nombre d’or, une définition simple et rapide

Le nombre d’or est une proportion. On l’appelle aussi section dorée, divine proportion, ratio d’or et Phi. Cette divine proportion nous vient d’Euclide, célèbre mathématicien du IIIe siècle avant J.C. L’une des peintures les plus célèbres avec le nombre d’or est l’Homme de Vitruve de Léonard de Vinci.

Mathématiciens, artistes, architectes et thérapeutes ne sont pas tous d’accord sur la signification profonde du nombre d’or. Ce qui est certain, c’est que celle que l’on appelle parfois la “divine proportion” se retrouve dans la nature : dans le règne animal, mais aussi dans les plantes. Le bâtiment le plus célèbre construit avec les proportions dorées est le Parthénon.

Il existe plusieurs formes géométriques dans lesquelles on retrouve le nombre d’or :

  • La suite de Fibonacci
  • Le rectangle d’or
  • Le triangle d’or
  • Le cercle doré
  • L’angle d’or
  • La spirale d’or

Sur le site Clevermarkstore, j’ai trouvé l’image ci-dessous qui exprime bien que le nombre d’or accepte diverses représentations.

nombre-or-definition

Pour de nombreuses personnes, ce nombre qui est égal à 1,618034… est la formule de l’harmonie. Il s’écrit φ et se prononce PHI.

Maintenant que vous savez un peu plus de quoi on parle, allons voir comment il est utilisé dans divers domaines des sciences, de la spiritualité et de la construction…et comment vous pouvez aussi vous en servir.

1- La section dorée en architecture

À quoi sert le nombre d’or en architecture ? En effet, certains architectes l’utilisent dans leur travail. De l’Antiquité à aujourd’hui, petit tour rapide.

Le Parthénon

parthenon nombre or

Le Parthénon : une construction d’une extrême précision qui respecte le nombre d’Or

Impossible de parler du nombre d’or sans en dire plus sur le Parthénon. Ce bâtiment a été construit à Athènes entre 447 et 432 av. J.-C. Des études ont montré que sa construction respecte le rectangle d’or. On ne l’a pas vu dans la définition plus haut, mais dans cette construction géométrique, on retrouve : L/l = φ.

Autre élément hallucinant dans le Parthénon, les colonnes ne sont pas parallèles. Elles sont toutes légèrement inclinées et se coupent à 700 mètres de haut. Oui, les bâtisseurs antiques avaient une maîtrise absolue de la mesure.

Les cathédrales

Nous avons interviewé il y a quelques temps Thierry de Champris, architecte et auteur de deux ouvrages importants sur le nombre d’or dans les cathédrales.

Ce qu’on peut retenir, c’est que pendant longtemps, les spécialistes ont pensé que les bâtisseurs du Moyen-Âge ignoraient tout sur le nombre d’or. C’est FAUX :

  • Les cathédrales sont précises à 1/2000e et respectent le nombre doré.
  • L’utilisation du nombre d’or dans les constructions religieuses a une dimension spirituelle.

Pour en savoir plus, on vous met le lien de l’interview en fin de texte.

Le Corbusier

Le Corbusier (1887-1965) est un architecte suisse. Il a étudié ce ratio d’or pendant une bonne partie de sa carrière. Il a même créé le Modulor en 1945. Cette notion architecturale a pour but d’adapter les habitations à l’homme.

La même année, il lance le chantier de La Cité Radieuse à Marseille, au nombre d’or.

Immeuble-nombre-or

2- Le ratio d’or en musique

Mozart, Beethoven ou Bartók auraient composé des musiques sur la base du nombre d’or. En fait, il serait plus juste de parler des liens entre harmonie musicale et suite de Fibonacci. Selon ceux qui ont étudié ces liens, certains compositeurs auraient cherché comment créer des tonalités harmonieuses pour l’oreille.

Je ne peux pas vous dire si la présence du nombre d’or a été trouvée après, ou si les musiciens l’ont volontairement intégrée dans leurs compositions. Il y a finalement peu de sources sur la question.

Voici une vidéo qui devrait vous intéresser si vous vous intéressez à cette question. L’auteur parle des échelles diatoniques et chromatiques et de leurs correspondances. Dans celles-ci, on retrouve la suite de Fibonacci :

3- La divine proportion dans la peinture et le dessin

À quoi sert le nombre d’or dans le travail artistique ? De nombreux artistes peintres, ou artistes tout court, ont utilisé cette proportion dans leurs oeuvres artistiques. D’ailleurs, de nombreux observateurs dénoncent le fait qu’on le trouve bien là où on le cherche…

C’est vrai, finalement, on a :

  • Le rectangle d’or
  • Le cercle
  • Le triangle
  • La suite de Fibonacci
  • Le segment d’or
  • Certaines constructions géométriques comme le pentagone
  • La géométrie sacrée

La fleur de vie, symbole de géométrie sacrée, contient le nombre d’or.

Quand on commence à chercher dans les oeuvres les plus reconnues du patrimoine artistique, nombre de tableaux renferment la divine proportion. Je ne vais pas vous refaire les démonstrations, car elles ne m’appartiennent pas et ce serait trop long. Pour en savoir plus, demandez à Google :).

Voici les plus célèbres :

La Joconde de Léonard de Vinci. Une image trouvée sur ce site nous montre que Mona Lisa est inscrite dans la suite de Fibonacci. De plus, son visage est inscrit dans un rectangle d’or.

L’Homme de Vitruve, du même artiste.

vitruve nombre or

La fresque de la chapelle Sixtine intitulée La création d’Adam. C’est une étude brésilienne qui a étudié cela en 2015.

La Grande Vague de Kanagawa, de Hokusai.

La Cène de Milan de Vinci.

Ce qu’il faut noter, c’est que l’ensemble de ces oeuvres sont des chefs d’oeuvres qui sont réputés pour leur harmonie. Mais une question demeure cependant : si les proportions dorées n’avaient pas été respectées…serait-elles pour autant moins harmonieuses et puissantes ?

4- La proportion dorée dans les logos

Le lien entre logo et nombre d’or est très à la mode. C’est vrai, de nombreuses entreprises cherchent à créer le logo parfait, avec les bonnes proportions. Pourquoi ? Pour que celui-ci soit beau, qu’il touche les gens, tout en étant représentatif de l’image que l’entreprise veut véhiculer.

Sur ce site (Aertherium), vous trouverez un article très complet qui parle du nombre d’or dans les logos. National Geographic, Apple, BP, Pepsi, Toyota ou encore le logo de la compagnie brésilienne Grupo Boticário ont été conçus à partir de la divine proportion.

Personnellement, je trouve certaines démonstrations vraiment tirées par les cheveux. Ce n’est qu’une opinion…

5- Phi pour faire de superbes photos

Vous vous demandez peut-être à quoi sert le nombre d’or en photographie. Les photographes ne sont vraiment unanimes sur les intérêts de la proportion dorée dans la photo.

Pourquoi ?

Déjà, car ils utilisent ce qu’on appelle la règle des tiers pour cadrer leurs images. Voici en image ce que ça donne.

regle tiers photo

Ensuite, j’ai lu sur de nombreux sites qu’il est difficile d’utiliser le nombre d’or dans l’instant présent. En effet, de nombreux appareils photos affichent la grille, mais pas la grille d’or. Cependant, ça peut être utile si vous voulez retoucher vos clichés. En effet, il est très simple de créer une grille d’or pour Photoshop par exemple.

nombre-or-photo

6- Le nombre d’or en spiritualité

On en arrive à la partie la plus intéressante, en tout cas pour moi ;). Vous le savez peut-être, on appelle le nombre d’or “divine proportion”. Pourquoi ? En quoi le nombre d’or est-il lié au divin ? Et de quel divin parle-t-on au fait ? En quoi est-il lié à une quelconque question spirituelle ?

4 arguments :

1- Le nombre d’or est un modèle de création, à ce titre, il est divin

En effet, cette proportion se retrouve dans la nature (végétaux ou animaux) et dans le corps humain. Pour beaucoup, cela fait du nombre d’or une sorte de modèle de création (un peu comme la fleur de vie en fait).

Certaines personnes ont même cherché à expliquer le monde, sa création, à travers ce nombre sacré.

2- Le nombre d’or est utilisé dans les plans des cathédrales, mais pas que….

Pour quelle raison les êtres humains, bâtisseurs d’édifices religieux, auraient-ils utilisé le nombre d’or pour bâtir des cathédrales, s’il n’y avait pas un intérêt d’ordre spirituel ? Que recherchaient-ils ? Une communication extra-sensorielle ? Créer une oeuvre qui respecte certains codes de l’harmonie ?

Ce qu’il faut noter, c’est que les pyramides d’Egypte respectent aussi la proportion dorée. Tombeaux des Dieux, ces édifices avaient pour but de conserver la mémoire (et l’âme ?) des Pharaons.

3- Il ouvre des questionnements, des portes, et à ce titre, il a lieu d’être qualifié d’outil spirituel

Selon moi, rien que le fait que le nombre d’or soit si discuté, et dans de nombreuses disciplines scientifiques (mathématiques, biologie, etc.) comme lors de repas chez monsieur et madame tout le monde, lui donne une dimension spirituelle. Les gens en parlent, débattent. Ils ne sont pas d’accord, ils approuvent, ils contestent violemment parfois. Mais dans tous les cas, le nombre d’or ne laisse personne indifférent.

Et personnellement, rien que le fait de rédiger cet article et de me renseigner m’apporte beaucoup sur le plan de l’ouverture d’esprit.

4- Il représente pour beaucoup l’harmonie…et quoi de plus harmonieux qu’une quête spirituelle

Avez-vous vu tous ces calculs savants autour de la proportion divine ? Les penseurs ont repris certaines oeuvres réputées harmonieuses et on fait la démonstration de la présence du nombre d’or en leur seing.

Harmonie = PHI ?

Quête spirituelle = recherche de l’harmonie ?

Donc quête spirituelle = PHI ?

Excusez-moi du raccourci, mais là, maintenant, ça prend tout son sens pour moi.

Conclusion : à quoi sert le nombre d’or ?

Alors, à quoi sert le nombre d’or ?

La seule personne qui peut le savoir, c’est vous. L’étude de cette proportion dite divine est quelque chose qui fait appel à une opinion. Je vous ai parlé de ce qui se dit sur internet…mais vous, vous en pensez quoi ?

Autres sources non présentes dans le texte :

Ces articles pourraient vous intéresser :

A propos de Maude

Co-Fondatrice de gaiamamart.com, je suis la principale rédactrice du site. Passionnée de géométrie et de symboles, j'ai hâte de tout partager dans ce blog.

6 thoughts on “À quoi sert le nombre d’or ? 6 applications expliquées

  1. Aurélie dit :

    Bonjour, merci pour cet article complet et les exemples cités dans différents domaines. C’est le premier article que je lis et quand je prononce le ratio d’or PHI je ne peux m’empêcher de penser à la racine grecque dans PHIlosophie = l’amour de la connaissance et de la sagesse 🙂

  2. Maude dit :

    Bonjour Aurélie,
    Merci pour le commentaire !
    Je n’avais même pas fait le rapprochement, mais c’est vrai ! 😉

  3. Cannelle dit :

    Pour ma part, je penses qu’il sert simplement à aider l’Homme à rester connecté à des énergies supérieures et à se sentir faire partie d’un tout plus puissant que ses petites peurs humaines. Et ceci bien sûr à travers toutes les applications qu’on pourrait lui imaginer… Mais je ne crois pas que cela marche à tous les coups, s’exprime à tous les coups et prévaut sur tout… C’est juste un outil divin supplémentaire 🙂 Je penses que plus son application est concrète, simplifiée et explicite: plus cela fonctionne. Aussi, surtout cela fonctionne mieux quand c’est couplé avec d’autres outils exprimant au mieux l’harmonie… Par exemple: difficile de ressentir une « harmonie divine » en regardant l’immeuble du Corbusier ou la photo du gamin en règle des tiers… Cela manque tellement de poésie divine sur d’autres aspects: couleurs, contexte, autres symboliques, etc…

  4. admin dit :

    Bonjour Cannelle,

    Il est certain que rien que son étude, sa découverte et la quête de son sens invitent à se connecter à des / ses énergies supérieures !
    C’est d’ailleurs, je pense, l’une des raisons pour lesquelles les Hommes l’utilisaient en architecture : pour reproduire l’harmonie du monde divin dans les édifices religieux et/ou connecter avec le divin.

    En effet, je n’y avais pas pensé : l’harmonie qui peut émaner de Pi ne fonctionne pas à tous les coups… Vous dites : « cela fonctionne mieux quand c’est couplé avec d’autres outils exprimant au mieux l’harmonie ». Et si cet « outil », c’était tout simplement l’intention ?

    Je viens de terminer un livre « Création artistique, création spirituelle » de Omraam Mickaël Aivanhov.
    Sans parler clairement de nombre d’or, il établit une relation entre Beauté/Harmonie et connexion au divin.

    Pour ma part, la photo du gamin émane une énergie, peut-être pas divine, mais hautement chargée d’amour.
    Et c’est bien normal, c’est mon fils et un bon souvenir de vacances à Lisbonne 😅.
    Mais le nombre d’or n’y est pour rien !!

    Belle soirée !🌟☀️

  5. Cannelle Opaline dit :

    Bonsoir 🙂

    Je penses que vous avez raison: l’intention est en effet un outil important et puissant. Mais on le sait: pas totalement Infaible pour toucher tous et chacun par l’intermédiaire de l’art… Puisqu’ici on parle essentiellement d’art. Le fait que l’observateur se sente « élevé » spirituellement ou non par certaines œuvres passera inévitablement par ses propres filtres; qui pourront le rendre hermétique à certaines choses ou au contraire extrêmement sensible à d’autres.

    Je ne connais pas le livre dont vous me parlez mais c’est exactement cela que je voulais dire quand je parle d’outils: l’Harmonie et la Beauté connectent au Divin.
    Et même si cela reste subjectif: il y a quand même, je crois, une panoplie d’ingrédients (ces fameux outils répertoriés ou implicitement « sentis » et connus par les plus grands) qui fonctionnent d’avantage et sont à la portée d’un grand nombre (surtout lorsqu’ils s’additionnent) pour créer l’harmonie et la beauté.
    Tout l’art est de faire les bonnes associations pour toucher notre public visé si l’intention est bel et bien le partage.

    Quand je parle d’application simplifiée et explicite: c’est une technique parmi d’autres c’est certain. 🙂 Je me dis que la simplicité est facile d’accès et va droit au but lorsqu’elle est bien conduite!

    Les plus grands génies artistiques, je crois: sont ceux qui parviennent à créer cette légende émotionnelle autour de leurs œuvres… Cela créé un sentiment d’unicité chez le plus grand nombre qui se sent connecté à « la même chose » en admirant celles-ci.

    Mais cela reste tant de suppositions et des questions si complexes, même les légendes autour de certaines œuvres peuvent s’expliquer par d’autres facteurs que ces œuvres elles même, alors… 🙂

    Pour votre photo, dans ce cas: je ne doutes pas qu’elle émane en vous une belle énergie divine. 😉
    L’Amour, ce bel outil de connexion…

    En tous les cas: merci pour cet article et les autres de ce blog! Ils sont passionnants! Je ne tarderai pas, aussi, à être dans votre merveilleuse boutique. Tout ce que j’aime.

    Belle semaine!

  6. Maude dit :

    🙏 Merci pour ce commentaire qui m’invite à aller plus loin pour un prochain article de blog encore en construction.
    J’aimerais me pencher sur l’art, son sens, ses impacts ; le tout articulé autour de questions comme :
    – Devons-nous changer notre façon de créer pour changer le monde ?
    – Changer le monde avec l’art, c’est possible ?
    – C’est quoi l’art sacré ? (lien avec le nombre d’or ?)
    – Pourquoi certaines œuvres nous touchent plus que d’autres ? (et donc quels sont ces fameux « outils »)

    Belle fin de semaine. Ici on sort les parapluies ! ☔🌈☀️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *