Psychédélisme

Qu’est-ce que l’Art Visionnaire ?

art-visionnaire

Tenter de rédiger une définition de l’art visionnaire est un défi.  C’est un terme plutôt récent qui regroupe un ensemble de types d’arts qui sont liés par des éléments communs. L’art visionnaire est mystique et spirituel, il est la retranscription de messages issus d’autres niveaux de perception. L’expression de cet art est propre à chaque artiste et porte l’ancrage de la société dans laquelle il vit.  Qu’est-ce que l’art visionnaire ? D’où vient-il ? Quel est son but ? Nous nous sommes renseignés pour vous avec la volonté de partager cette expression artistique qui nous inspire et guide notre création.

Pourquoi il est difficile de donner une définition

J’ai voulu comprendre la signification de l’art visionnaire.

J’ai essayé de mettre des mots sur les images que je voyais pour tenter de comprendre pourquoi ces artistes créaient ces œuvres.

Je suis même allée sur Facebook, j’ai trouvé des groupes de discussion spécialisés. Quelle réponse ai-je obtenu ? :

« Aborder l’art visionnaire à partir du prisme de l’histoire de l’art est sans doute le meilleur moyen de n’y rien comprendre. »

« Bien que l’art véhicule des idées et des connaissances, je crois que sa cible première est de susciter des émotions, des mouvements intérieurs à l’observateur attentif. Raison/émotion : deux cortex qui peinent à se rencontrer. D’un côté tu peux chercher à comprendre pour « saisir » le sens que va t’offrir la rencontre avec une œuvre et de l’autre côté il est plus question de se « laisser toucher  » par celle-ci et d’observer ce qui change en toi. »

Pour tout vous dire, j’ai failli en rester à cette étape et ne plus rien ajouter. Mais, c’est sans compter sur ma curiosité débordante.

Vous voulez en savoir plus ?

Tentative de définition par élimination : ce que N’EST PAS l’art visionnaire

Avant d’essayer de vous donner une définition de l’art visionnaire, il est utile de comprendre à quoi il s’oppose. Vous préférez aller droit au but ? Rendez-vous dans la dernière partie, ici.

L’Art Visionnaire, représentation du visible ?

Imaginez un tableau accroché sur votre mur. Une jolie composition florale dans un vase. Narcisses et coquelicots, ombres et volumes. Et quelques pétales qui jonchent la table. Un travail artistique sans aucun doute. En fermant les yeux, un délicat parfum embaumerait presque votre salon.

Donner une forme à la réalité tangible ? Non, définitivement, l’art visionnaire n’appartient pas au mouvement artistique de la nature morte.

Qu’en est-il de la représentation du rêve ?

Vous vous réveillez un matin : « Quel rêve étrange. Mais que peuvent bien vouloir dire ces distorsions, cette porte verte au bout d’un tunnel et les 13 petits nains de jardin qui dansent la rumba sur un air de jazz ? ». Vous y songez quelques minutes –« – Freud peut-il m’aider ? Et pourquoi des nains ? Le 13, c’est la chance ou le malheur ?»- avant de laisser à jamais s’échapper ces messages de votre préconscient.  

art-surrealiste
L’art surréaliste : entre rêve et réalité. Source : ici.

Le rêve est le terrain de jeu des artistes surréalistes. Ils y puisent des images et symboles, s’inspirent également des mythes et des archétypes, pour enfin tenter de rendre leurs œuvres surréelles, « plus vraies que nature ». Cette restitution, cette création, a lieu dans des états de pleine conscience.

L’art visionnaire : surréaliste ? Encore une fois, la réponse est non !

Les origines de l’art visionnaire : primaires, sacrées, spirituelles et mystiques

L’art visionnaire, d’hier à aujourd’hui

Mais alors ? Qu’est-ce que l’art visionnaire ? Il est difficile de trouver des informations sur ce type d’art qui est pourtant primaire. La lecture de plusieurs définition nous apprend qu’Hildegarde de Bingen, Michelangelo ou Alex Grey sont des artistes visionnaires.

Un tableau d’Hildegarde de Bingen :
« Dans la troisième année de mon âge, j’ai vu une telle lumière que mon âme en a été ébranlée, mais à cause de mon enfance, je n’ai rien pu en dire »
alex-grey-art-visionnaire
Un tableau d’Alex Grey. Source : ici.

Des Égyptiens de l’époque Antique à Michelangelo, en passant par Hildegarde de Bingen (religieuse et peintre du Moyen-Age), les tribus chamaniques ou certains peuples d’Afrique…pour arriver enfin aux travaux d’Alex Grey.

Où est le lien ?

Le lien entre toutes ces œuvres : l’état modifié de conscience

C’est « très » simple : l’Art Visionnaire est la représentation de ce que l’œil humain ne peut voir. Les thématiques sont généralement mystiques et spirituelles.

Les artistes visionnaires cherchent à transcender leurs modes de perception habituels pour accéder à des états modifiés de conscience.

Comment ? Grâce à la méditation, le voyage chamanique ou l’usage de plantes.  Mais, il y a aussi ceux à qui ces visions sont apparues lors de révélations mystiques incontrôlées. Je pense aux oracles, chamanes, druides et autres sorcières. Dans nos sociétés occidentales, la chrétienté a fait beaucoup de mal aux croyances ancestrales. Dans certaines tribus amérindiennes, les chamanes et artistes perpétuent les traditions et créent aujourd’hui encore de l’art visionnaire. Nous y reviendrons dans un prochain article dédié au travail de Jean-Michel Gassend, l’un des spécialistes français qui a créé l’association Onanyati. D’ailleurs, je vous invite à consulter la définition de l’art visionnaire qu’il a rédigé il y a quelques années, ici.

Ces artistes, ces hommes et femmes de toutes les époques, cultures et situations géographiques, ont un point commun : ils voient. Vous avez certainement déjà entendu ce type de phrase : « Regarde, il y a du vent. ». Voyez-vous le vent ou plutôt le mouvement des branches ?

On est bien d’accord.

Eux, ils voient et perçoivent.

Mais quoi ?

(Encore une bonne question. 🙂 )    

D’où vient l’inspiration visionnaire ?

Si je vous parle d’esprit, d’âme et d’égo ; vous voyez où je veux en venir ? Vous allez voir que pour comprendre d’où vient l’art visionnaire, le préalable est d’avoir quelques notions sur le fonctionnement du cerveau. Pas d’inquiétude, cela ne vous demandera que quelques minutes d’attention. Et si ce n’est pas déjà fait, vous pourrez toujours compléter votre connaissance avec l’intégrale de Freud, Jung et Castaneda.

Voici un petit schéma tiré d’un ouvrage rédigé par Olivier Chambon, dans Psychothérapie et chamanisme.

Ce que ce schéma nous apprend, c’est qu’il y a :

  • l’égo : la réalité consensuelle, la « vraie vie ». La partie émergée de l’iceberg. La nature morte, les peintures de couchers de soleil sur le port de Brest, les livres d’Agatha Christie, les grands tubes de Johnny Hallyday ou les sculptures conceptuelles puisent leurs origines dans l’égo ;
  • l’âme : le monde du rêve, de l’inconscient personnel et collectif. C’est dans ce niveau de perception que les artistes surréalistes travaillent. Je pense à Dali tout particulièrement ;
  • l’esprit : le monde des essences, des énergies, la racine de soi et du monde. Vous l’avez certainement deviné : c’est ici que se rendent les artistes visionnaires. Encore faut-il pouvoir y accéder, croire et accepter que cette réalité non tangible serait en fait celle qui guide nos vies ;
  • le tout : le cercle extérieur est la limite. De tout. Les uns l’appellent Dieu, les autres l’Univers.  

Qu’est-ce que l’art visionnaire ? La synthèse en quelques phrases

L’art visionnaire, sacré, est la représentation de ce que l’œil humain ne voit pas, et qui pourtant guide le monde : les énergies, les esprits, le symbolisme, les lois de l’univers. Les créateurs visionnaires ont pour but de mettre en forme, donc de rendre physiques (par les mots, la peinture, les sculptures, les chants, etc.) ces visions pour témoigner de réalités perçues dans d’autres niveaux de perception.

Selon Alex Grey, artiste visionnaire contemporain, ce travail est plus que la simple vision de l’artiste : il révèle des facettes de l’esprit collectif. Les œuvres sont un cadeau, des portes entre le monde d’en bas et le monde d’en haut. Une manière d’ouvrir les yeux à la collectivité.

Qu’est-ce que l’art visionnaire ? Vous en pensez quoi ? Pensez-vous que cet essai de définition n’a pas lieu d’être et qu’il faudrait simplement laisser parler son cœur et son ressenti ?

Sources : « What is visionary art », sur le site d’Alex Grey. Un manifeste rédigé par L.Caruana, artiste visionnaire, ici.

A propos de Maude

Co-Fondatrice de gaiamamart.com, je suis la principale rédactrice du site. Passionnée de géométrie et de symboles, j'ai hâte de tout partager dans ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *