Symboles Egyptiens

Pourquoi les symboles égyptiens fascinent-ils autant ? 4 bonnes raisons

symboles-egytiens

Etes-vous aussi fasciné que nous par les symboles égyptiens et leurs significations ? J’imagine que oui, sinon, vous ne seriez pas en train de lire cet article de blog 😁. De la Croix de Ankh aux représentations des Dieux, en passant par le pilier Djed, l’Oeil d’Horus ou le Scarabée, l’Egypte Antique reste un mystère insondable pour nos civilisations contemporaines.   

Dans cet article, je vous invite à vous questionner sur les raisons de l’Égyptomanie (la fascination de l’Égypte antique, selon le titre d’un livre de Ronald H. Fritze), et en particulier celle des symboles. 

C’est parti ? 

Sources 

Comme toujours, nous essayons de vous donner un maximum de sources fiables. Le problème, avec l’Égypte Antique, c’est que les égyptologues sont loin d’être d’accord sur la signification des symboles….et même sur leurs usages. 

D’ailleurs, quand on lit des ouvrages d’égyptologie, on se rend compte qu’ils ne sont “que” des ouvrages d’histoire. Donc on ne lit que des théories, basées sur des fouilles, certes, mais néanmoins analysées par un regard d’aujourd’hui. 

Bref, on en parle un peu plus bas. 

Voici les sources : 

livre symbole egypte
  • Robert-Jacques Thibaud, Dictionnaire de mythologie et de symbolique égyptienne (Guy Trédaniel)
livre symboles egyptiens
  • James McEvoy, « Platon et la sagesse de l’Égypte », Kernos [En ligne], 6 | 1993, 
  • Un article sur les notions de macrocosme et de microcosme (source)
  • Les amulettes des égyptiens (ici)
  • Belpaire B. Won Kenn : Origine et évolution de l’écriture hiéroglyphique et de l’écriture chinoise.. In: Revue belge de philologie et d’histoire, tome 6, fasc. 1-2, 1927. pp. 282-284 (ici)

1- L’Égypte Antique : une civilisation mystérieuse

La première raison qui explique la fascination du grand public pour les symboles égyptiens, c’est le mystère qui les entoure…et les contre-théories.  

En effet, malgré toutes les recherches et théories, cette civilisation reste encore inconnue pour nous. Aujourd’hui comme hier, et c’est un fait, les égyptologues ne sont pas d’accord. 

Comme le dit Heike Owusu dans son livre Les Symboles Égyptiens, “pour comprendre l’idée que les Égyptiens se faisaient du monde, il nous faut aborder cette civilisation dans sa dimension magico-spirituelle”.

Or, connaissez-vous une civilisation plus terre-à-terre que la nôtre ? Nous sommes aux antipodes des Égyptiens de l’époque antique. Il nous est donc presque impossible de les comprendre. A partir de là, des questions restent en suspens :  

  • Pourquoi autant de symboles ? 
  • Que signifient-ils ? 
  • Comment les symboles égyptiens ont-ils été vraiment utilisés ? 
  • Finalement, étaient-ils aussi importants pour le commun des mortels que l’on veut bien le penser ? 
  • Et si on se trompait ? 

Cette dernière question me semble essentielle : et si on nous racontait n’importe quoi ? 

Naturellement, je pense que l’humain a besoin et envie de comprendre, d’aller au fond des choses. D’autant plus aujourd’hui avec internet et la diffusion massive de théories. Tout le monde peut donner son avis, aussi ésotérique ou étrange qu’il soit, et se faire entendre. Et d’ailleurs, certaines spéculations se tiennent.  

On parle beaucoup de Champollion, le premier à avoir réussi à décrypter les hiéroglyphes. Et s’ il se trompait finalement ? 

On ne le saura peut-être jamais. Mais toutes ces spéculations entretiennent le mystère et la fascination pour les symboles égyptiens, c’est certain (et super cool) !

2- Un peuple très avancé qui utilise des symboles complexes

symbole-egyptien-sacré

La seconde raison qui explique l’intérêt des hommes d’aujourd’hui pour cette civilisation, et ses symboles, c’est son niveau d’avancement tant spirituel que technologique. 

Oui, les égyptiens ont été capables de : 

  • construire des édifices impossibles à reproduire aujourd’hui (avec des coins et des maillets en bois paraît-il) ;
  • dompter les eaux capricieuses du Nil ;
  • développer la médecine, les sciences, la littérature ou encore les arts ;
  • préserver leur civilisation pendant 3 500 ans.

S’il n’y avait pas toutes ces merveilles, et si l’humain n’avait pas autant décliné par la suite, pensez-vous que nous aurions donné autant d’importance à tous ces symboles ? Je ne pense pas.

De plus, au-delà de ce que l’on voit au premier abord (donc les traces historiques visibles), il semblerait que les égyptiens aient été “connectés” à la Vie avec un grand V

Ce que je veux dire par là, c’est qu’ils pensaient que chaque petite chose de la vie terrestre à son homologue dans l’au-delà. Cette théorie est celle de la correspondance entre le macrocosme (le Tout) et le microcosme (les “petits mondes”) : l’Homme est donc à l’image de l’Univers, et le Monde est constitué d’un ensemble d’humains (d’animaux et de plantes) interconnectés qui sont eux-même chacun un monde à part entière.  

(Personnellement, je pense que c’est ce qui manque aujourd’hui à notre civilisation. Nous sommes un.)

Mais revenons à nos moutons….

Dans cette théorie, l’homme ne meurt pas. Il part dans un autre monde. Et certains symboles (comme la Croix de Ankh, qui est donnée par les Dieux aux défunts) les accompagnent dans cette résurrection.

Certains symboles égyptiens sacrés sont ainsi utilisés aujourd’hui en ésotérisme. 

Pourquoi ? 

Parce que si une civilisation aussi majestueuse croyait en leurs pouvoirs, et qu’ils étaient en mesure de sauver leur âme, pourquoi pas la nôtre ?

3- Les symboles égyptiens : des merveilles d’une extrême finesse

Troisième bonne raison : les représentations symboliques sont magnifiques.

Avez-vous déjà pris le temps de regarder en détail des hiéroglyphes, des gravures, des amulettes ou des peintures de l’Égypte antique ? 

Tombe de Nebamon, à Thèbes
Des amulettes égyptiennes (nommées oudja, meket, nehet ou sa) (source)

Ne trouvez-vous pas qu’ils sont magnifiques ? 

Peut-être n’êtes-vous pas d’accord avec moi, mais si les représentations des symboles avaient été bâclées, je pense que nous leur accorderions moins d’importance.  

A leur vue, on s’imagine une société où l’esthétique occupe une place prépondérante. 

On voyage dans un monde où l’Homme prend le temps de graver des inscriptions ultra précises dans la roche (toujours avec des outils rudimentaires). Car le moindre détail peut changer totalement leur signification.

Hiéroglyphes sur le temple d’Ed fou

On rencontre des symboles sacrés et des amulettes d’une finesse extrême, preuve, encore une fois, d’un haut niveau de maîtrise technique. 

Je trouve cette beauté et cette précision émouvantes. Elles me donnent envie d’en savoir toujours plus sur les symboles égyptiens, pas vous ?  

4- Des symboles égyptiens qui traversent les époques

Obélisque — Wikipédia
L’Obélisque de Paris

Dernière raison qui me semble essentielle pour expliquer la fascination des hommes de notre temps pour les symboles de l’Egypte antique : ils nous sont familiers.

Déjà parce qu’il existe de nombreux films, dessins animés, romans, ou constructions qui nous renvoient à cette ancienne civilisation disparue (Napoléon n’était-il pas un fan inconditionnel ?). On apprend la civilisation et les Dieux Égyptiens dès notre plus jeune âge, à l’école.  

Ensuite parce que nos civilisations ont pour berceau l’Égypte antique. Car, oui, les Grecs ont été influencés par les Égyptiens, et nous-même par les Grecs. 

Hérodote, le père de l’histoire, aurait dit que “le développement plus tardif de la civilisation en Grèce avait eu lieu sous l’influence de l’Égypte, y compris dans les arts du calendrier, de la divination et de l’astrologie.” (Source)

Certaines théories affirment ainsi que la Croix du Christ n’est autre que la Croix de Ankh (symbole d’éternité). On retrouve aussi cette croix ansée en Provence (source).

Nombre d’historiens ont relevé certaines correspondances entre les hiéroglyphes et l’écriture chinoise (même si cette affirmation est discutée par les chercheurs).

Bref : les symboles égyptiens sont fortement ancrés dans notre civilisation contemporaine

Conclusion : et vous, pourquoi êtes-vous égyptomaniaque ?

C’est terminé pour cet article. J’oublie forcément certaines bonnes raisons d’adorer les symboles égyptiens. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous en dire plus. 

A bientôt, 

Maude et Christophe

author-avatar

A propos de Maude

Co-Fondatrice de gaiamamart.com, je suis la principale rédactrice du site. Passionnée de géométrie et de symboles, j'ai hâte de tout partager dans ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *