Symboles Celtiques

Signification du drapeau Breton, Gwen ha Du

En Bretagne, on ne dit pas drapeau breton mais Gwenn ha Du (blanc et noir). Ce symbole breton semble avoir toujours été là. Avez-vous vu un concert, un match sans Gwen ha Du flottant au vent ? Il est pourtant récent et fut fort contesté, nous allons le voir dans cet article sur la signification du drapeau breton.

Mais d’abord, faisons un petit voyage dans le temps

Paris, Exposition universel des arts et techniques, avril 1925.

Le voyage a été long. Enveloppé dans une couverture, il est resté couché pendant tout le trajet. Il peine, malgré les bras qui le soutiennent, à tenir debout. Il a une mine un peu froissée, mais ça y est, il est à Paris ! Parvenu en haut du pavillon de la Bretagne, il domine l’esplanade des Invalides en effervescence. Brusquement, un frisson le secoue. Alors, il s’étire dans les lueurs du petit matin. Pour la première fois, il flotte ! Son histoire ne fait que commencer…

L’histoire du Gwen ha Du

Voyons comment est né ce drapeau et dans quel contexte il a grandi.

La naissance

Morvan Marchal (1900-1963), artiste et architecte, crée le drapeau de la Bretagne entre 1923 et 1925.

Militant breton d’orientation fédéraliste et autonomiste, il est à l’origine du Parti régionaliste breton et de la revue Breiz Atao.
En outre, il est membre de Seiz Breur. Ce mouvement artistique déteste les clichés « biniouseries ». Son but est d’exprimer de manière réaliste et moderne l’esprit breton par l’art. Seiz Breur est présent aux Expositions Universelles des Arts et techniques de 1925 et de 1937.

Ainsi, le public y découvre le fameux Gwen ha Du.

L’adolescence

Les débuts du pavillon breton sont chaotiques. D’abord on conteste la forme. Son style américain irrite, la disparition de l’hermine plain fait bondir. On proteste qu’il copie le blason rennais.

Puis on conteste le fond. Les motivations idéologiques de Marchal, sa légitimité sur fond de nationalisme interpellent, bien qu’il se défende d’aucune connotation politique. On l’accuse même d’être un drapeau fasciste.

La maturité

Peu à peu, le drapeau noir et blanc se popularise au sein de mouvements culturels celtiques. Puis sa notoriété grandit dans l’hexagone. Il pénètre, via la télévision, dans les foyers français ébahis.

En 1965, la victoire en Coupe de France de Rennes emporte tous les Bretons dans un raz-de-marée de Gwen ha Du.

En 1972, il est brandi avec rage pendant la « grève du joint français ». Lors de la contestation nucléaire de Plogoff en 1980, il s’imprime définitivement dans le cœur breton.

La signification du drapeau breton

La péninsule armoricaine avait déjà deux drapeaux :
– le Kroaz Du, une croix noire sur fond blanc existait depuis 1188.
– le drapeau du duché de Bretagne, d’hermines noires sur fond blanc depuis 1316.

drapeau breton
Le Kroaz Du, l’un des premiers drapeaux de la Bretagne
ancien drapeau bretagne
Drapeau du duché de Bretagne, avant le Gwen Ha Du

L’un trop chrétien et l’autre trop monarchique, ils ne collaient plus à l’époque. Morvan Marchal veut, dit-il, « constituer une synthèse, parfaitement acceptable de la tradition du drapeau d’hermines plain et d’une figuration de la diversité bretonne

La composition s’inspire du stars and stripes du drapeau américain pour la symbolique fédéraliste.

gwen ha du
Le Gwen Ha Du, création de Morvan Marchal
  • Le blanc et le noir, couleurs traditionnelles de l’Armorique, alternent en 9 bandes successives. Ces bandes horizontales représentent les diocèses qui, depuis le moyen-âge, divisaient la Bretagne :
    • les 5 bandes noires rappellent les Pays de Saint-Brieuc, de Nantes, de Saint-Malo, de Dol et de Rennes qui sont les pays gallo de haute Bretagne ;
    • les 4 bandes blanches se rattachent aux pays bretons de basse Bretagne : les Pays de Léon, de Cornouailles, de Vannes et de Trégor.
  • Le canton semé d’hermines fait référence aux armoiries du duché de Bretagne ;
  • On retrouve aussi les armoiries de la ville de Rennes qui comportent des bandes blanches et noires verticales accompagnées d’un semis d’hermines.

Aujourd’hui institutionnalisé, le drapeau Breton se déploie au fronton des mairies. Il flotte fièrement à chaque manifestation publique. Il est devenu le symbole d’un peuple, comme aucun autre drapeau en France.

Sources :

Seiz-Breur

Drapeau de la Bretagne : signification du drapeau breton

A propos de Marie

La nature et sa mystérieuse harmonie me fascinent. Rédactrice Web SEO, je vis aussi au cœur des terres les plus sauvages de Bretagne, les Monts d'Arrée. C'est dire si je suis aux avant-postes pour a̶t̶t̶r̶a̶p̶e̶r̶ ̶u̶n̶ ̶k̶o̶r̶r̶i̶g̶a̶n̶ ̶ décrypter les symboles qui nous unissent à l'Univers ! Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *