Symboles Celtiques

Croix celtique : signification en images

croix celtique histoire

La croix celtique, dite aussi croix nimbée voire croix druidique est une croix à l’intersection cerclée. Familière des cimetières d’Irlande, elle semble revendiquer ses origines culturelles : ses ornements entrelacés signent son appartenance au peuple celte.

Pourtant, nous allons le voir…la croix celtique n’est pas vraiment celtique !

Et aujourd’hui, elle est de plus en plus utilisée à d’autres fins…

Consultez également ce contenu en vidéo (version très abrégée) : « Croix celtique : signification et histoire ».

croix-celtique-differentesIl y a très longtemps…

Irlande, Xe siècle.

Il recule et l’observe d’un Å“il critique…

Son Å“uvre de grès se dresse sur presque 6 mètres. Le couchant dessine des ombres complexes sur les 70 scènes et les 124 personnages qu’il a mis tant d’années à graver. Il essuie la sueur de son front. Il reste quelque chose à finir.

Il se penche et incise encore la pierre. Lentement, les lettres forment des mots et les mots une phrase :

« OR DO MUIREDACH LAS NDERNAD I CHROS »,

une prière pour Muiredach pour qui cette croix a été faite.

Aujourd’hui, la croix de Muiredach se dresse toujours à Monasterboice.

croix Muiredach

La croix de Muiredach

La croix bretonne : une histoire controversée

La culture celtique est de transmission orale. Le manque de sources écrites créé une abondance de spéculations autour de l’origine historique de la croix druidique.

Une croix celte ?

Il est communément admis qu’elle a fait son apparition entre le VIIe et le IXe siècle dans les pas des druides :

  • au Pays de Galles,
  • en Écosse,
  • en Irlande,
  • sur L’Île de Man,
  • et en France.

Ou une croix chrétienne ?

Mais bien avant cette période, entre le IIIe siècle et le Ve siècle, l’évangélisation romaine avait écrasé les derniers bastions de résistance dans les contrées celtiques.

⇒ Donc, à l’époque où se dressèrent les premières croix celtiques, la civilisation celte avait disparu.

Il est ainsi fort probable que les représentations chrétiennes aient largement recouvert les cultes païens résiduels par une croix très « comme il faut ».

D’ailleurs, la croix est absente des symboles celtiques. L’illustration qui s’en approcherait serait la rouelle ou la roue solaire (néolithique) aux branches circonscrites dans les limites du cercle.

rouelle-celtique

La rouelle celtique, l’ancêtre de la croix celtique ?

⇒ La croix druidique, telle qu‘elle se présente avec les jambages qui dépassent du cercle, est vraisemblablement une réinterprétation judéo-chrétienne.

Il reste néanmoins que les entrelacs (les noeuds), ainsi que les nombreuses connotations symboliques ornant la croix nimbée, se rapportent sans conteste à la culture celtique.

[Ouf, nous revoilà chez les Celtes ! 😉]

noeuds-celtiques

croix-celtique-noeuds

Une croix celtique et ses entrelacs typiques de la culture celte

La croix celtique : signification

signifIcation-croix-celtiqueLà encore les débats sont nombreux sur la signification des signes gravés sur la croix celtique.

Voici les principales explications sur la signification de la croix celtique :

  • Une interprétation purement rationnelle considère que le cercle est une construction qui sert à consolider la croix.
  • Dans la symbolique chrétienne, la croix cerclée correspond aux cinq plaies du Christ crucifié, le cercle représentant l’hostie.
  • Côté symboles celtiques, on patauge un peu. Les 4 branches de la croix seraient une référence :
    • Aux 4 points cardinaux.
    • Ou bien aux 4 saisons.
    • Ou alors aux 4 éléments.
    • À moins qu’il n’y ait un lien avec les planètes, la roue de son côté symbolisant la puissance cosmique et les 8 petits cercles parfois présents rappelant nos 8 planètes. Il est vrai que les Celtes avaient une connaissance approfondie du système solaire.
    • Ou encore aux métaux (source)
signification-croix-celtique

Une théorie sur la signification de la croix celtique (source : http://c-d-t.org/wa_files/LA_CROIX_CELTIQUE.pdf)

Le cercle est, en outre, lié à la connaissance. Trois cercles sont juxtaposés sur la croix celtique et ils parlent de la vie et de la mort. Ils sont appelés :

  • Keugant (la source, l’origine),
  • Abred (l’expérience terrestre),
  • Gwenwed (la lumière, l’aboutissement).

Quant aux entrelacs qui serpentent à la base de la croix, ils expriment ce mouvement de création et de destruction dans une spirale éternellement recommencée.

La croix celte et les nationalistes

croix-celtique-nationaliste

La croix celtique détournée par les nationalistes

Une représentation de la croix celtique, avec le jambage du bas de même longueur que les trois autres, est utilisée depuis la seconde guerre par des mouvances politiques nationalistes.

Le premier, le père Doncœur (1880-1961), engagé activement en faveur du régime de Vichy, l’utilise alors comme emblème. Dès lors, cette récupération, dénuée de fondement historique, se diffuse dans de nombreux mouvements d’extrême-droite.

Les Équipes Nationales, le mouvement Jeune Nation, l’OAS ainsi que des groupuscules néo-nazis brandissent une croix celtique nationaliste, y collant sommairement leur iconographie.

L’esprit est très loin de la philosophie celtique, de sa cosmogonie et de sa poésie séculaire.

Et voilà, c’est terminé pour cet article sur la croix celtique, sa signification et son histoire. D’ailleurs, ce terme n’est pas vraiment approprié, car il serait mieux de dire croix druidique ou croix nimbée.

Sources :

La croix celtique

La haute croix de Muiredach

Les symboles

A propos de Marie

La nature et sa mystérieuse harmonie me fascinent. Rédactrice Web SEO, je vis aussi au cœur des terres les plus sauvages de Bretagne, les Monts d'Arrée. C'est dire si je suis aux avant-postes pour a̶t̶t̶r̶a̶p̶e̶r̶ ̶u̶n̶ ̶k̶o̶r̶r̶i̶g̶a̶n̶ ̶ décrypter les symboles qui nous unissent à l'Univers ! Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *